Changer l'univers graphique : Brest ou Douarnenez

Les sirènes de minuit

Les sirènes de minuit ( 10 mars 2004 )

Émoi à Brest. L’assassinat d’un couple de notables revendiqué par un mouvement révolutionnaire breton met la police sur les dents. Il faut un coupable à tout prix et c’est encore mieux s’il est étranger. Sur fond d’attentat et de haine raciale, Jean-François Coatmeur tisse une toile prenante autour de Chabert, un ancien flic alcoolique et romantique. L’ambiance brumeuse des quais brestois colle à merveille à l’atmosphère glauque du polar. Tout est réuni pour que la mayonnaise prenne : de l’homme politique véreux aux policiers corrompus et sadiques. Un vrai régal qui a d’ailleurs reçu le Grand prix de littérature policière.

Le Berry Républicain - 10 mars 2004


Contact   Actu   Mentions légales   © Jean-François Coatmeur.bzh