Changer l'univers graphique : Brest ou Douarnenez

J'ai tué une ombre (Outre-mort)

Mefiez-vous Messieurs... ( 11 Février 1972 )

Jean-François Coatmeur est un auteur bien «français», qui utilise modestement le roman policier pour décrire la difficulté de communication, pour employer un mot à la mode. Dans ses livres, tous ses personnages se cachent derrière la trame des apparences dans laquelle s’engluent et le héros et le lecteur. A chaque apparence dévoilée, une autre se présente qui obscurcit le mystère et accentue l’angoisse. L’approche de la vérité fait mal. Dans le roman de J.-F. Coatmeur, elle va jusqu’à tuer.

Harlet, qui dirige une exploitation à Abidjan, revient après un séjour en France, dans la capitale africaine à l’annonce de la mort de son épouse. La jeune femme a été découverte noyée, défigurée, et seule une bague a permis son identification. Déjà le corps a été enterré en raison du climat. Harlet se refuse à croire à l’accident et commence l’enquête, enquête qui révélera l’autre visage de la jeune femme, celui d’une amante passionnée et sans scrupule. Harlet découvrira ausssi le piège diabolique…

L’action se déroule pendant la semaine de Noël. La fête de la Nativité sous la chaleur tropicale donne une curieuse sensation de monde à l’envers. Et augmente le malaise du lecteur.

J.-M. DY

Le Monde - 11 Février 1972


Contact   Actu   Mentions légales   © Jean-François Coatmeur.bzh