Changer l'univers graphique : Brest ou Douarnenez

Les sirènes de minuit

Les sirènes de minuit ( 8 avril 1976 )

L’histoire se déroule à Brest, en 198… Cette légère anticipation permet à l’auteur d’imaginer que la France s’est donné à un dictateur et que la police politique est toute puissante. Or, Fontanges, l’époux volage d’une directrice d’usine, Fabienne, est assassiné dans des circonstances mystérieuses tandis que, la même nuit, Fabienne est tuée à son tour. Le F.R.A., mouvement d’opposition clandestin, revendique les deux crimes. La police arrête un ouvrier portugais qui va lui servir de bouc-émissaire. Le malheureux Manuel est évidemment innocent. Il avait seulement été chargé par Jef Chabert, le frère de Fabienne, de filer Fontanges. Sur ce canevas se développent deux thèmes : l’un proprement policier (comment Jef découvrira-t-il la vérité ?) l’autre politique (qu’adviendra-t-il de Manuel, l’innocent persécuté ?). L’auteur conduit le premier avec beaucoup d’ingéniosité vers une solution inattendue et intensément dramatique. Il utilise le second pour faire entendre une protestation véhémente contre la violence et le fanatisme. Coatmeur se dégageant des règles et des lois du suspense classique, fait preuve d’une originalité certaine et montre avec force que le genre policier peu avoir un contenu éminemment sérieux.

Boileau-Narcejac

Les Nouvelles Littéraires - 8 avril 1976


Contact   Actu   Mentions légales   © Jean-François Coatmeur.bzh