« On l'appelait Johnny... », 1979 - Denoël

On l’appelait Johnny…

[Temps de lecture : < 1 minute]

Quatre passagers clandestins sur un bateau qui va d’Abidjan à Bordeaux. Et tout l’équipage du bateau, du commandent au cuistot.
Parmi ce groupe : une femme. Et un assassin qui va frapper plusieurs fois. On sait que jadis, en 1943, on l’appelait Johnny. Depuis il a trahi et pris d’autres masques. Mais sous lequel se cache-t-il aujourd’hui ?

Une première version de ce roman a été écrite en 1963-1964 sous le titre «Du sang à la hune». Denoël le refusera en 1965. Après le refus d’autres maison d’édition, Coatmeur retravaille son texte qui paraitra en feuilleton (8 livraisons en mai-juin 1967) dans Le Hérisson sous le titre « Les clandestins ».

En avril 1967 « Les clandestins » parait sous forme de feuilleton dans Le Hérisson

En avril 1967 « Les clandestins » parait sous forme de feuilleton dans Le Hérisson

Finalement, le succès aidant, Denoël accepte le roman qu’il publiera « Hors collection » et non dans la collection « Sueurs froides ». En avril 2006, les éditions Liv’Edition  rééditera le roman en format poche

  • Denoël – Hors collection (1979)

Auteur

Auteur de romans policier, Grand prix de littérature policière en 1976 pour Les Sirènes de minuit (Édition Denoël)