[Temps de lecture : < 1 minute]

Les romans de Jean-François Coatmeur

Le dernier roman de Jean-François Coatmeur. Une fête trop arrosée qui tourne mal. Un après-midi qui se solde par un viol collectif. La victime est jetée par la fenêtre, mais la mort ne veut pas d’elle. Pas encore.
Cela commence comme un road-movie entre Poissy et Pouldavid en juin 1940. Et puis, l'atmosphère devient oppressante, le piège machiavélique
Récemment sorti de prison après avoir été blanchi d'une affaire d'attouchements, Gwen n'aspire qu'à la tranquillité et au repos. Mais il rencontre Mara à moitié nue et morte de peur au bord de la route,
Une intrigue implacable, des dialogues au cordeau, des personnages ambigus... : un suspense psychologique très noir.
Tandis que les rancœurs s'exacerbent et les vieilles haines se réveillent, le passé règle ses comptes, dans la cruauté et la folie.
Une enquête qui nous conduit au fin fond des marécages, dans les solitudes âpres des Monts d'Arrée, sur ces terres désolées où naissent les légendes les plus noires, les rumeurs les plus folles
Condensé de « Nocturne pour mourir » (1964). Livré en supplément du numéro de juillet 1996 de la revue « Bonne soirée ».
Face au regard de cire de la jeune infirme murée dans son terrible silence, ses parents et ses proches vont tenter de comprendre. Au bout de la route les attend l’innommable vérité
Où l'auteur manie à la fois le suspense mais aussi l'humour avec cet oncle à héritage qui veut se remarier avec une jeunette et priver de leur héritages trois frères
Le seul roman non policier de Jean-François Coatmeur. Inspiré d'un souvenir personnel
Rien ne va plus dans cette petite ville du Finistère, bourgeoise et bien-pensante, depuis que le jeune et anticonformiste abbé y poursuit une expérience de réintégration des prisonniers libérés. Un hallucinant voyage au bout de la nuit, plein d'angoisse, de terreur et de folie commence.
Toulon, la marine nationale, son code d'honneur et un lieutenant de vaisseau engagé dans une fuite en avant traqué par un code devenu d'horreur
Un tueur à gage, un commando terroriste, des femmes, un grand amour vont déchirer le ciel toujours bleu de cette République lointaine. De terribles événements - l'engrenage s'enclenche
L'assassinat d'un étudiant est le point de départ d'une intrigue où vont s'affronter des aristocrates décadents, de jeunes intellectuels et des tueurs qui ont pignon sur rue
Une course de vitesse s'engage qui aboutira à une bien jolie fontaine Renaissance. Mais peut-on échapper à l'implacable «organisation» et à ses tueurs ?
Un suspense qui met à nu l'hypocrisie de notables provinciaux fustige efficacement les tares de notre époque
Tout se passait bien sur le cargo Séguéla au départ d'Abidjan, jusqu'à ce que le commandant Berthier fasse appeler le capitaine Marzin, son second. Commence alors une étrange traversée parsemée de crimes et de cadavres
Qui est le Dr Ramirez ? Dans quelle mesure a-t-il poussé la jeune Chantal Ragon dans une aventure dont elle ne reviendra pas ?
Le plus grand succès de Jean-François Coatmeur qui obtient avec ce 8° opus le Grand prix de la littérature policière
Un juge d'instruction soumis a des pressions personnelles jusque dans sa vie privée !... Ce n'est pas en France qu'on verrait une chose pareille !
Tout a commencé avec la fugue de Stéphane. C'est ainsi que j'ai connu Rachel, et que je me suis trouvé au cœur du drame: une machination démentielle dont l'enjeu est un enfant.
On lui disait qu’elle était morte, mais il la retrouvait bien vivante sur une photographie indécente… On lui disait qu’elle l’avait bafoué, mais il ne connaissait que sa vérité : elle l’avait toujours aimé. On lui disait
Jacques, adolescent surprend sa mère avec son amant qui est assassiné peu après. L'a-t-elle tué ? Une semaine terrible commence pour l'adolescent. dans un Royan vivant au rythme de station balnéaire
Un roman solide et bien écrit qui installe (enfin !) Jean-François Coatmeur chez Denoël. Il y a Anne, il y a Françoise et
Le premier roman de Jean-François Coatmeur publié chez Denoël dans la collection Crime Club
Premier roman policier de Jean-Francois Coatmeur. Un suicide suspect à Douanenez, pendant la semaine des Gras.

[Mise à jour : 29 juin 2022]