[Temps de lecture : < 1 minute]

Douarnenez

Port du Rosmeur à Douarnenez (2007

Port du Rosmeur à Douarnenez (2007

Natif de Pouldavid qui a été rattaché au port sardinier Douarnenez en 1945, Jean-François Coatmeur y a passé son enfance ainsi que de nombreuses vacances dans la maison familiale. Il est donc assez logique que cette cité, nichée au fond de la la baie où la légende situe la ville engloutie d’Ys, ait inspiré nombre de ses romans.

Enfant de Douarnenez Jean-François Coatmeur ? Certes, mais surtout enfant de Pouldavid.

Les romans se passant à Douarnenez

Cela commence comme un road-movie entre Poissy et Pouldavid en juin 1940. Et puis, l'atmosphère devient oppressante, le piège machiavélique
Récemment sorti de prison après avoir été blanchi d'une affaire d'attouchements, Gwen n'aspire qu'à la tranquillité et au repos. Mais il rencontre Mara à moitié nue et morte de peur au bord de la route,
Condensé de « Nocturne pour mourir » (1964). Livré en supplément du numéro de juillet 1996 de la revue « Bonne soirée ».
Le seul roman non policier de Jean-François Coatmeur. Inspiré d'un souvenir personnel
Tout a commencé avec la fugue de Stéphane. C'est ainsi que j'ai connu Rachel, et que je me suis trouvé au cœur du drame: une machination démentielle dont l'enjeu est un enfant.
Le premier roman de Jean-François Coatmeur publié chez Denoël dans la collection Crime Club
Premier roman policier de Jean-Francois Coatmeur. Un suicide suspect à Douanenez, pendant la semaine des Gras.

[Mise à jour : 29 juin 2022]