« Chantage sur une ombre », son premier roman publié

Chantage sur une ombre

[Temps de lecture : 2 minutes]

Le premier roman publié de Jean François Coatmeur sorti en février1963..

Un soir brumeux de février. Stanislas Worms, ex-inspecteur de la P.J. arrive à Douarnenez. Il vient d’appendre que son camarade de captivité Albert Mourelle, directeur de la Biscuiterie Celtique, s’est suicidé une semaine plus tôt.

A peine a-t-il passé le seuil des Mourelles que le drame le prend à la gorge. Et voilà Worms embarqué bien malgré lui dans une nouvelle enquête.
Pourquoi Suzanne, la jeune et jolie veuve, appréhende-telle à ce point ces questions ?

Quel jeu joue Mlle Le Guen, l’énigmatique secrétaire ?

Qui est exactement Roger Martin, mécanicien de l’usine et militant politique ?

Des visages fermés, des bouches murées par la méfiance ou la haine, une maison trop grande, repliée sur son secret.
Dehors c’est le Carnaval, le déchaînement d’une ville en folie.Peu à peu la vérité se dégagera de l’ombre implacable.Et Stanislas Worms lui même aura soudain peur de comprendre.

[Écrit en 1957 sous le titre « Que la terre te soit légère », ce roman a été refusé par les éditions de l’Arabesque et les Denoël. Profondément remanié, grâce, notamment , aux conseils avisés de Thomas Narcejac («J’ai lu avec intérêt votre manuscrit. Il a les qualités et les défaut d’un premier roman. Les qualité : on sent que vous vous mettez vous-même tout entier dans ce livre. Les défauts : vous oubliez que vous écrivez un roman policier et non pas un roman. Et c’est bien pourquoi Denoël a refusé votre manuscrit. Voulez-vous un conseil ?…»), Coatmeur le propose en 1961 sous le titre «Cadavres et carnaval » au Masque qui l’accepte sous-réserve de quelques modifications. Le roman est finalement publié en février 1963 sous le titre « Chantage sur une ombre ».]

  • Librairie des Champs Elysées – Le Masque n° 783 (1963)

Auteur

Auteur de romans policier, Grand prix de littérature policière en 1976 pour Les Sirènes de minuit (Édition Denoël)